id="fb-root">
>

En finir avec le blues du dimanche soir

vendredi 25 novembre 2016

astuces pour ne plus avoir le blues le dimanche soir

Que la personne qui ne déteste pas le dimanche lève la main!

Le dimanche pour beaucoup, c'est l'horreur. Synonyme d'angoisse et de stress, le blues pointe souvent le bout de son nez vers 15-16h, pour ne plus vous quitter jusqu'au soir. On l'associe souvent à de la nostalgie et à nos souvenirs d'enfant. Petite, nous avions toujours du monde le week-end, mes oncles et tantes qui nous rendaient visite, qui restaient chez nous le samedi soir, nous prenions l'apéritif puis venait ce moment où je les laissais ensemble pour regarder jusqu'à pas d'heure La Trilogie du Samedi (Trop ouf la meuf!). Je n'aimais donc pas le dimanche car c'était en quelque sorte le jour des "au revoir", la maison était pleine de vie puis d'un coup plus rien, le silence... oppressant. 

Et puis j'ai grandi, le blues m'a un peu quitté pendant mes années étudiantes mais avec la vie active et de famille, il a repointé le bout de son nez. Alors j'ai essayé de trouver des astuces, que je partage avec vous aujourd'hui, pour le contrer et atténuer l'angoisse de la reprise.

FAIRE DU SPORT EN FIN DE JOURNÉE

Alors je vous l'accorde, pour celle qui sont un peu feignasse comme moi, il nous faut une bonne dose de motivation mais faire du sport permet de se défouler et de se vider l'esprit. En plus, cela permet de se sentir bien dans sa peau.

SLUNCHER

En gros, c'est comme un brunch mais le soir. Super convivial, le slunch permet de dédramatiser un peu le repas du soir.

PRÉVOIR SA SEMAINE ET SES OBJECTIFS

Attention, le but n'est pas de faire la liste de tous les trucs relous que vous devez faire dans la semaine. On a dit qu'il fallait se détendre pas se tirer une balle dans le pied! Prévoyez un repas avec votre amoureux, tcheckez les sorties ciné pour vos kids... 

CUISINER

Vous pouvez profiter du dimanche pour faire un bon gâteau pour le gouter ou du pain pour le petit dej du lendemain. Ce que j'aimerais vraiment faire (j'y songe pour un prochain challenge), ce sont mes gamelles pour les repas du midi au travail. 

COCOONER

Un plaid, un livre, une bougie parfumée avec un bon thé. Voilà qui permet de passer un bon moment. Si en plus vous désactivez toutes les notifications de vos réseaux sociaux alors là, c'est vraiment le top.

PRENDRE SOIN DE SOI

Vous pouvez aussi profiter de ce jour pour transformer votre maison en spa. Masques, gommage, manucure... tout est bon pour se sentir belle et d'attaque pour la semaine qui commence.

ALLER AU CINÉMA
REGARDER UN FILM À LA MAISON
FAIRE DE LA COUTURE OU UNE AUTRE ACTIVITÉ MANUELLE 
"TRAVAILLER" SUR SON BLOG
...

◆◆◆

Et vous, êtes-vous sujette au blues du dimanche? Quelles sont vos astuces pour mieux l'appréhender?  

Pizza express pour gens pressés

mardi 22 novembre 2016

pizza maison pour personnes pressées

L'autre soir, j'ai fait une pizza simplissime avec les restes du frigo. Je me suis dit que pour changer un peu de mes articles précédents, j'allais partager la recette avec vous aujourd'hui.

    I L  V O U S   F A U T    

Une pâte à pizza 
(sinon vous pouvez la faire, c'est quand même mieux!)
Une cuillère de moutarde
Une cuillère de crème fraiche
Quelques lardons natures
Quelques olives
Un peu de fromage rapé
Un peu de roquefort 
Du miel 

    P R É P A R A T I O N    

Déroulez votre pâte puis étalez dans le fond une cuillère à café de crème fraîche et une de moutarde.
Rajoutez les lardons crus puis le fromage et les olives.
Enfournez pendant environ 15/20 min à 180°C.
Avant la fin de la cuisson, sortez votre pizza du four pour y versez un filet de miel. Enfournez à nouveau pour que le miel soit juste chaud.
Servez avec de la roquette et quelques noix.

B O N  A P P É T I T !

Vintage: les indispensables de la penderie

vendredi 18 novembre 2016

les indispensables d'une garde robe vintage

Je vous en ai déjà parlé dans plusieurs de mes articles, le vintage est une très bonne alternative à notre manière de consommer. Encore faut-il savoir quoi chercher, où dénicher des merveilles et aussi balayer quelques préjugés sur le vintage et les fripes.

Aujourd'hui je partage avec vous ma liste des 10 pièces indispensables. Ce sont des pièces qui font parties de la capsule wardrobe que j'essaye de me construire et que l'on peut adapter à un look actuel.

    MES 10 INDISPENSABLES    



- Le jean droit taille haute Levis, que l'on peut porter avec un body pour un look féminin ou avec une chemise pour un look plus boyish.
- Le trench ou le manteau long qui donne tout de suite de l'allure à une tenue toute simple.
- Le foulard que l'on détourne et porte noué dans les cheveux ou accroché à son sac à main.
- Le beau sac Chanel, Hermès... 
- Le tshirt rock ou à logo que l'on peut porter avec tout; short, jean, jupe en cuir...
- Le short Levis été comme hiver, on l'adore avec un gros pull doudou.
- La veste en jean oversize ou plutôt cintrée, c'est un basique indémodable.
- Le manteau en (fausse) fourrure, c'est sans doute l'une des pièces que l'on retrouve le plus en boutique. Il en existe pour tous les gouts. Quant à moi j'aime la porter en version "rock" ou de façon plus "décalée" avec des baskets et un sweat oversize à capuche.
- Le sweat de sport, vous pouvez en trouver de toutes les sortes, ceux que je préfère ce sont ceux des universités américaines.
- Le sac week-end beaucoup plus chic qu'une valise en plastique.

✖ OÙ CHINER?


Chez Emmaüs, sur Etsy.
Les petites boutiques spécialisées où vous pouvez notamment acheter vos vêtements au kilo (Kilo shop par exemple).
Les "grandes" enseignes comme Beyond Retro.
Les créateurs spécialisés dans l'upcycling tels que Mimi's beer, Le col de Claudine ou encore Wylde vintage.

✖ ÇA C'EST "NO WAY".

- Un vêtement qui n'est pas du tout à votre taille et que vous ne pouvez pas faire retoucher.
- Un vêtement jauni ou taché. Sauf si vous pouvez le teindre.
- Un vêtement usé par le temps ou par les mites. C'est irrécupérable!
- Les matières trop "old school" qui font transpirer (par exemple les tshirts en éponge)
- Un vêtement qui sent l'humidité. Vous pouvez être sure qu'il est foutu.

◆◆◆

Et vous, quelles sont vos pièces vintages indispensables? Vous avez des astuces pour dénicher des merveilles?

12 idées pour pimper vos meubles IKEA

dimanche 13 novembre 2016


Malgré le développement de plus en plus de magasins de décoration, Ikea reste l'un des leaders du marché en terme d'aménagement de la maison. 
Ikea c'est l'endroit de TOUTES les tentations (mais si chéri, on a pas assez de bougies ni de verres j'te dis!) notamment pour leurs produits mignons, pratiques et abordables. Mais s'il y a bien un truc hyper frustrant avec le fait d'acheter du Ikea c'est que nous sommes certains que nous avons tous des meubles ou des décorations en commun avec nos amis, voisins ou famille. 

Alors pour éviter cette uniformité de nos maisonnette, je vous ai déniché quelques idées pour customiser vos meubles Ikea.

fabrication d'une coiffeuse avec une étagère Ikea
idées de customisation avec des meubles ikea
    LES IDÉES À PIQUER    

  1. Utiliser du papier à effet (marbre, petits pois etc...) pour transformer le dessus d'une table
  2. Repeindre des "zones" sur les meubles avec des couleurs qui contrastent
  3. Bomber les meubles ou structures en métal avec des couleurs flashys ou actuelles (bronze ou or rose par exemple)
  4. Changer les pieds pour donner un effet "scandinave-vintage"
  5. Changer les poignets

◆◆◆

Alors, ces customisations vous inspirent? Vous avez d'autres idées à partager?

Ces objets dont on peut se débarrasser

mardi 8 novembre 2016


Faire le ménage c'est bien souvent une corvée, on est d'accord. On se demande souvent par où commencer et comment faire le tri. Pour vous aider et aller plus vite dans votre désencombrement, voici la liste des objets dont vous pouvez vous séparer sans regrets. C'est une liste non exhaustive à adapter aussi selon vous et à renouveler lors de vos ménage du printemps.

  • Les échantillons et produits gratos (les minis savons de l'hôtel, les sauces MacDo...)
  • Les flacons vides que l'on garde "au cas où" ( je suis sure que je ne suis pas la seule à avoir eu envie de fabriquer mon shampoing)
  • Les plantes qu'on essaye de ressusciter en vain
  • Les flacons de parfums vides (ramenez-les plutôt en parfumerie pour profiter d'une réduction sur votre prochain achat!)
  • Les produits périmés (produits de beauté, épices, conserves etc...)
  • Les vernis secs ou ceux dont la couleur ne vous plait pas/plus
  • La vaisselle cassée, ébréchée ou qui n'est plus à votre gout
  • Les plats,  poêles et casseroles en trop ou trop vieux 
  • Les piles usagées
  • Les vêtements trop petits des enfants (ne les jeter pas, mais ne les gardez pas dans vos armoires!)
  • Les objets cassés qu'on ne réparera jamais 
  • Les coupons et papiers divers (prospectus, cartes d'invitations...)
  • Les photos ratées
  • Les objets souvenirs qui nous font broyer du noir ou qui nous apportent plus rien (cadeaux, cartes postales etc...)
  • Les jouets cassés, dépassés des enfants
  • Les annuaires téléphoniques 
  • Les câbles dont on ne sait plus à quoi ils servent, les vieux téléphones...
  • Les serviettes de toilette déchirées, abimées ou délavées (sinon vous pouvez toujours les recycler et les transformer: mon DIY ici)
  • Les boites en plastique (pas besoin d'en avoir une collection)
  • Les chaussures qui vous font mal aux pieds ou qui sont trop vieilles 
  • Les vêtements abimés, troués, tachés ou qui ne vous vont pas
  • Les magnets moches de votre frigo (genre la carte de France que tu essayes de faire avec les magnets Père Dodu depuis 1997) 
  • Les magazines et catalogues
  • Les livres qu'on ne lira ou relira pas
  • Les boites de produits divers 
  • Les vieux médicaments et les boites vides
  • Les bijoux qui ont des noeuds ou qui sont cassés
  • Les sacs réutilisables qui s'entassent (on investit dans un panier ou des totes bag qui prennent moins de place!)
  • Vos sous-vêtements qui vous donnent l'impression d'être une paupiette
  • Les objets en doublon (cf mon anecdote sur mes accessoires de coiffure)
  • Les livres de recettes
  • Calculatrice (sauf si vous n'avez pas de téléphone...)
  • Les petits boutons supplémentaires (ou alors on les coud sur l'étiquette à l'intérieur de nos vêtements)
  • Les objets "déco" qui nous prennent la tête (je faisais la collection des bouteilles Arizona que je trouvais jolies, mais c'était un nid à poussières)
  • Les élastiques détendus pour cheveux
  • Les vieux manuels scolaires,  classeurs etc.. 
  • Les objets qui tiennent grâce à des ventouses 

◆◆◆

Alors, cette liste vous parle? Vous avez d'autres objets sous le coude qu'on pourrait rajouter à la liste?

Mes disques démaquillants lavables

dimanche 6 novembre 2016

diy zéro déchet

Voilà quelques temps que je n'achète plus de coton. J'ai eu l'idée de recycler une vieille serviette et des chutes de tissus en disques démaquillants lavables. Ils sont hyper pratiques pour se démaquiller ou pour la débarbouillette de ma fille et toujours moins "dégueu" qu'un gant de toilette qu'on oublie au bord de l'évier.

Pour les fabriquer, c'est ultra simple. Il vous faut:

    MATÉRIEL    

Une serviette éponge
Du tissu (là j'ai utilisé du coton mais on peut essayer avec d'autre)
Du fil
Un verre
Une craie (j'ai utilisé un feutre lavable pour ce DIY)
Une paire de ciseaux
Une machine à coudre

◆◆◆
  1. Repassez les tissus.
  2. Servez-vous d'un verre pour faire la forme de vos disques. 
  3. Avec le feutre tracez la forme.
  4. Découpez autant de disques que nécessaires.
  5. Cousez les deux tissus ensemble bords à bords au point zig zag pour ne pas qu'ils s'effilochent. 
  6. Coupez les petits fils qui dépassent.

Et voilà, vos disques sont prêts!

disques démaquillantsdisques démaquillants

J'espère que ce premier DIY vous aura plu. Êtes-vous convaincu par ce genre de petits gestes? 

Comment écrire un article pour son blog?

jeudi 3 novembre 2016

comment écrire un article pour son blog

Quand on démarre un blog, on a souvent tout un tas d'idées dans la tête, des idées que l'on griffonne dans un carnet ou qui reste dans un coin de notre tête. Certaines restent des brouillons, d'autres nous inspirent des articles, des diy, des vidéos... Mais parfois c'est la panne sèche, c'est ce que l'on appelle le "syndrome de la page blanche".
Alors aujourd'hui, je partage avec vous quelques astuces pour rédiger un article "complet". Ce billet ne sera pas une formule miracle pour que vos articles soient populaires - ce serait génial, cela dit! - mais une sorte de méthodologie pour bloguer efficacement.

OÙ TROUVER L'INSPIRATION?


L'inspiration peut venir d'un livre que l'on a lu, d'un voyage, d'une escapade, d'un plat que l'on a gouté. Tout peut-être sujet à un article, il faut savoir regarder autour de soi, être curieux et surtout se dire que OUI cela peut intéresser d'autres personnes.
Quand j'ai commencé ce blog, l'un de mes freins était le fait que j'étais persuadée que le thème n'intéresserait pas beaucoup. En me renseignant, j'ai trouvé quelques blogs en français et un fort engouement pour ce genre de sujets sur Pinterest et sur les blogs américains et canadiens. 

Une fois que l'on a trouvé sa niche, on doit être curieux de ce qui se fait et de ce qui a été fait. On fait en quelque sorte de la veille. On s'inspire et on essaye de transformer tout cela à notre sauce.

➜ Le top des ressources pour s'inspirer: Pinterest, Hellocoton, presse papier, Youtube...

Le truc en + : Vous pouvez mettre en place un classeur d'inspirations. Idéal d'ailleurs si vous êtes en plein désencombrement. Découpez les pages qui vous intéressent dans vos vieux magazines et placez-les dans un classeur. Vous pouvez aussi y mettre des intercalaires pour classer les articles selon les catégories de votre blog. Vous pouvez également découper des photos de looks ou autres pour imaginer des planches tendances ou moodboards.

COMMENT DÉVELOPPER SON IDÉE?


Voilà, vous avez trouvé votre idée d'article maintenant demandez-vous quel serait le meilleur moyen pour la développer: un article? Une vidéo? Une revue? Un tutoriel? 
Le choix du support est assez important, tout dépend de vos capacités et aussi de ce que vous souhaitez transmettre. J'ai parfois très envie de faire des vidéos mais je suis réaliste et sais que je n'ai aucune connaissance en montage vidéo. Alors pour l'instant je me contente des articles mais ça tombe bien puisque j'aime écrire.

POUR QUI? POURQUOI?


Quel lecteur je vise? 
Quelle idée ai-je envie de transmettre? 
Qu'est-ce-que j'ai envie de raconter?

Ici l'objectif est de sortir de votre zone de confort en quelque sorte. En effet, vous pourriez juste prendre des photos des choses que vous aimez, de votre look ou autre car c'est "joli"., mais en vous posant ces questions cela vous donne un but et renvoie vraiment une idée de partage avec vos lecteurs.

étapes pour rédiger un billet de blog


COMMENT ÉCRIRE?


Vous voilà devant la page de traitement de texte de votre plateforme. Avant de vous lancer dans l'écriture, vous pouvez rédiger un plan avec vos mots clés et idées principales. Ce premier exercice est l'ébauche de votre article, votre brouillon. (Comme je l'ai fait au dessus pour cet article ↑↑)

    SQUELETTE DE L'ARTICLE    


Une petite introduction
Celle-ci est assez courte, vous pouvez raconter une anecdote pour lancer le sujet de l'article. Vous pouvez aussi poser quelques questions auxquelles vous essayerez de répondre en suivant.

Des parties (avec ou non des sous-parties)
Faire des parties permet de structurer votre article et vos idées. Même si vous écrivez des articles personnels tels que des billets d'humeurs, imaginez-vous des parties, même si celles-ci ne seront pas clairement écrites.

Une conclusion / ouverture
C'est ce que j'ai le plus de mal à faire. La conclusion permet de résumer votre article et d'enclencher soit la discussion (dans les commentaires par exemple) soit d'annoncer le sujet d'un prochain article.

Peut-être que cette méthodologie vous parait un peu trop scolaire et moins spontanée. Je suis d'accord avec cette idée mais je trouve aussi qu'élaborer un plan permet de structurer son idée, que votre article ne soit pas trop fouillis ou parte dans tous les sens. D'ailleurs en utilisant cette méthode, je me suis parfois rendue compte que je n'avais pas assez de matière pour publier certains articles. Je le laisse alors en mode brouillon et j'y reviens plus tard, jusqu'à ce que je sois plutôt satisfaite du contenu.

◆◆◆

AVANT DE PUBLIER L'ARTICLE

On travaille la mise en page en insérant des photos avec des légendes et des mots clés. 
On aère son article et on choisit des polices agréables pour les yeux. Vous pouvez également mettre en gras les informations importantes, surligner des mots clés etc...
On insère les liens vers nos références et sources, vers les articles que l'on a cité etc...

On fait plusieurs relecture
Même après deux-trois relectures, il m'arrive de louper quelques fautes. Personne n'est parfait, mais la relecture permet aussi de peaufiner l'article, de rajouter une idée que l'on a oublié, de supprimer une sous partie qui est finalement trop lourde etc...

On fait un tour sur Google ou sur Hellocoton.
Tapez le titre de votre article ou regardez dans la catégorie de votre choix sur Hellocoton. J'ai parfois oublié ce petit détail et mon article me semblait "nul" car une autre blogueuse avait utilisé le même titre d'article.

La mise en page: ✔
Relecture: ✔
Choix des mots clés: ✔

C'est bon je crois que votre article est prêt à être publié!

◆◆◆

J'espère que cet article vous aura plu. Loin de moi l'idée de vouloir donner des leçons. Mais je trouvais ça plutôt intéressant de développer ce genre d'articles lorsque l'on débute un blog. J'espère pouvoir échanger avec vous sur le sujet et que vous partagerez vos astuces pour bloguer facilement!

Vivre simplement: l'éloge des petits espaces

mardi 1 novembre 2016

peut-on vivre dans un petit espace?

Dans notre société, il semble que notre réussite se résume à nos possessions et surtout si nous avons un bel appartement ou une belle - grande - maison avec un garage où ranger une belle voiture. Avoir un grand logement serait donc un signe de richesse et nous renvoie une certaine idée du luxe. 
La pression est telle qu'enfant déjà, j'ai parfois eu "honte" de ce regard, pourtant même si mes parents ne possédaient pas une grande maison, cela ne m'a pas empêché de vivre pleinement et normalement.
J'aime d'ailleurs l'idée que lorsque nous étions enfants, nous avons tous rêvé d'avoir une cabane construite de nos mains. Un cocon pour s'inventer des histoires et vivre des aventures. 

Less is more....


Vivre dans un espace plus réduit demande certes de l'organisation mais pose aussi matière à réflexion pour trouver des systèmes de rangements et autres aménagements adéquats. On va à l'essentiel, on oublie d'être matérialiste et on s'entoure d'objets que l'on aime réellement, pour vivre la vie que l'on veut. On retrouve cette idée-là dans le livre Zéro Déchet de Béa Johnson dont je vous ai déjà parlé ici, puisqu'avec sa famille elle a quitté une grande maison de 280m2 pour un petit appartement puis un pavillon plus petit sans jamais regretter ce choix.

    LES POINTS POSITIFS.   


  • Moins d'espace = moins de perte de temps, plus de vie
C'est ce que je recherche aujourd'hui dans ma vie: gagner du temps pour profiter de mes proches et enfin avoir du temps pour faire les choses que j'aime. Avoir un logement plus petit est donc une solution et non une contrainte, d'autant que le ménage et le rangement prennent également moins de temps.

  • Moins d'espace = moins d'encombrement, moins de superflu
Vivre dans un espace plus petit c'est aussi apprendre à se débarrasser des objets dont on ne se sert plus. C'est s'éloigner du consumérisme et  apprendre à vivre sans être en permanence en quête des dernières nouveautés, des derniers gadgets et objets tendance... On apprend à se connaître et on développe ainsi sa personnalité.

  • Le loyer ou le remboursement du prêt est moins élevé
On se dit souvent que nous ne pourrions pas être propriétaires car un appartement ou une maison pour une famille représente un trop gros emprunt. Pourtant en réfléchissant au nombre réel de mètres carrés dont nous aurions vraiment besoin la propriété devient alors plus accessible. De même pour la location, un espace plus petit coute moins cher (loyer, taxe d'habitation etc...).

  • Un espace plus petit = un espace plus cosy
Une salle de bain est-elle plus agréable avec tout un tas de produits? Sommes-nous plus heureux avec une armoire qui déborde de vêtements?
Un canapé confortable avec un plaid, au dessus duquel est installé une lumière douce, voilà un coin parfait pour lire. Une cuisine composée de quelques essentiels, d'une table modulable, voilà une cuisine fonctionnelle. Avoir un espace minimaliste et bien pensé, avec de jolis objets, des beaux cadres choisis avec soin, quelques plantes aussi, le rend tout de suite plus cosy.

  • Moins d'espace = moins de dépenses (électricité, chauffage...)
Tout est dit dans le titre. Un espace moins grand, c'est surtout moins de dépenses et dans tous les domaines: électricité, chauffage, eau.

   QUELQUES INSPIRATIONS   

source: Vincent Fillon 

Le village étudiant A'Docks au Havre
Le concept des logements en conteneur connait un franc succès en Angleterre mais surtout au Pays-Bas où il a été adopté depuis de nombreuses années déjà. En France, au Havre, la résidence A'Docks s'inscrit dans cette veine en proposant 100 logements de 25m2 - des studios à 372€ éligibles aux APL - à des étudiants (plus d'infos sur le site du Crous). Ici sans dénaturer l'environnement architectural (la résidence a été construite sur le bassin fluvial), le fait d'utiliser des conteneurs a permis de créer un espace ultra moderne et novateur, tout en proposant des logements lumineux et fonctionnels.



4x4 house de Tadao Ando
Le concept de cette habitation est minimaliste et faite de béton, de verre et de bois. L'architecte a développé la maison en hauteur, n'utilisant que 22,56m2 au sol. Ainsi, tous les espaces de vie sont répartis en fonction des étages.


    POUR ALLER PLUS LOIN   

L'ouvrage de Dominique Loreau "Vivre heureux dans un petit espace"
Les travaux et recherches de l'architecte Le Corbusier

◆◆◆

Et vous, quelle est votre idée du logement idéal? Pensez-vous que l'on peut-être heureux dans un petit espace?

© The Weekly Planner . Design by Fearne .